.:.Chronique.:.

Pochette

EBS

Emergency Broadcast System

[Bee Records::2009]

|01 Waiting For Dorsal|02 Devildrum|03 Biplane|04 Wolfdrone|05 Yesteryear|06 Still Waiting For Dorsal|07 Space Dudes|08 Nemesis|09 Kaos Dub|10 Bitcrusher|11 Pluto's Gate|12 Exquisite Corpses|13 Kantyze - Inside The CPU (EBS Remix)|14 Outro|

L'étendue des possibilités en matière de musique électronique n'est pas loin d'être infinie. Cette étendue permet à ceux qui se sont toujours intéressés à la matière sonore synthétique de pouvoir multiplier les audaces au grand dam de certains musiciens dits traditionnels qui n'ont jamais compris la révolution qui se déroulait devant leurs yeux. Dans ce même ordre d'idée, la musique électronique a souvent subi le reproche d'être une matière froide, sans âme et dépourvue du moindre intérêt artistique. Aujourd'hui ces critiques, nées la plupart du temps de cette incompréhension évoquée plus haut, n'ont plus voix au chapitre où n'existe que de manière isolée. Si on les avait pris au sérieux comment aurait-on pu expliquer ce que fut, et ce que demeure, l'aventure électronique depuis plusieurs décennies maintenant ? Et comment expliquer l'existence de groupes à l'esprit aussi créatif que E.B.S. ? Ce groupe qui nous vient de Tours et qu'on peut aisément situer entre les productions de chez Ninja Tune et celles de Planet Mu, est un parfait exemple du fourmillement d'idées qui peut exister dans cette mouvance. Sur une trame drum'n'bass E.B.S. extrapôle et s'ouvre des portes. En soit E.B.S ne se borne pas à une drum'n'bass classique. Ayant compris qu'ils avaient tout à gagner à favoriser le mouvement et la pluralité, Supercilious, Kantyze et Stupid Dog expérimentent à tout va, ne reculant devant rien pour aller au-delà de ce que la normalité propose habituellement.

Le risque pour E.B.S réside dans le fait qu'ils peuvent en faire trop et surcharger leurs effets. Si certains morceaux sont, en effet, un peu plus ardus que d'autres, voire même moins souple dans leur approche, il n'en reste pas moins que leur capacité à se ré-inventer est assez appréciable. Les Tourangeaux échappent à la routine en choisissant une musique riche et complexe qui s'affranchit des stéréotypes. Bel effort donc que celui-ci surtout qu'il s'avère payant. On ne le dira sans doute jamais assez mais il vaut encore mieux aller là où la mise en danger est permanente, même au risque de se tromper, plutôt que de demeurer dans des lieux communs. E.B.S est assurément dans la première catégorie mais à cette différence près que tout semble leur sourire sur cet album. Une réussite qui, finalement, ne doit rien à personne et qui ouvre de belles perspectives à un groupe pour qui audace n'est pas un vain mot.

note : 8

par Fabien, chronique publiée le 28-02-2009

A voir également :

http://www.myspace.com/ebssound

?>