.:.Chronique.:.

Pochette

Electronic Music Composer

Abandon Music

[Planet Mu/La Baleine::2005]

|01 Abandonment|02 Everything New Is Old|03 Submit Code|04 Regional Carcas|05 Too Many Gringos Moving To The Neighbourhood|06 Skintight Kink|07 Suggested Surgery|08 Wretched Idea|09 Adoption Of The Blank|10 Fuck What Ya Heard|

Si Kenneth James Gibson est déjà connu sous les pseudos Eight Frozen Modules et [A]pendics Shuffle, son comparse du jour, Ian Read, est un parfait inconnu. En tout cas c’est le premier album qu’ils signent ensemble et la motivation semble être au rendez-vous. Comme d’habitude avec un disque qui sort chez Planet Mu, il est difficile de dire par avance à quoi va ressembler la chose si on ne connaît pas déjà les artistes en question. Le problème est que je connais pas les précédents efforts du sieur Gibson. Sur ce que j’ai pu en lire ici ou là (notamment sur Octopus) ce disque ne déparierait pas vraiment de ce qu’a déjà pu faire Gibson. Ian Read ne ferait donc qu’office d’accompagnateur ? Ce que l’on sait est que le projet Electronic Music Composer est la continuité de Eight Frozen Modules, ce qui peut en dire long sur l’implication de Read. Nous n’en sommes qu’au stade des suppositions et il est fort à parier que nous n’en saurons guère plus.

Abandon Music est un album électro-breakcore solide , aux bidouillages incessants et dont l’agression est permanente. Dans le principe la musique du duo se veut à la limite de l’anarchie et du terrorisme sonore. Encore que, on aura connu bien pire, notamment avec les fous furieux du label DHR. C’est donc un terrorisme soft, un peu convenu mais qui peut atteindre sans peine son but. Il est parfois dur de tenir sur la distance sans avoir à s’essouffler avec ce genre de musique et il est heureux que les deux comparses aient compris cela. Ils se sont cantonnés à faire un disque relativement court (35 minutes 48) qui ne donne jamais le sentiment d’overdose. Si les deux hommes ne font, finalement, que reprendre des recettes éprouvés, ils le font avec la manière et une intelligence appréciable. On s’en contentera pour le moment.

note : 7

par Fabien, chronique publiée le 15-07-2005

A voir également :

http://www.planet-mu.com

?>