Sean « Diddy » Combs cité dans un deuxième procès pour agression en une semaine

Sean « Diddy » Combs a été cité dans un deuxième procès pour agression en une semaine.

Le rappeur a été accusé d'agression sexuelle et de coups et blessures contre April Lampros, qui a porté plainte contre lui jeudi à New York.

Le procès allègue qu'April a rencontré le magnat de la musique en 1994, alors qu'elle était étudiante au Fashion Institute of Technology de New York et qu'il s'est porté volontaire pour la guider.

Cependant, a-t-elle affirmé, alors que Diddy, 54 ans, l'avait d'abord « bombardée d'amour » et « l'avait comblée de cadeaux et de fleurs », la relation avait ensuite pris une tournure sombre.

« Ce que M. Combs a fait preuve de gentillesse s'est rapidement manifesté par une relation agressive, coercitive et abusive basée sur le sexe », affirme le procès.

Le procès décrivait un certain nombre d'incidents au cours desquels April alléguait que le rappeur l'avait agressée sexuellement.

Elle a également affirmé que Diddy « menacerait de la mettre sur liste noire dans l’industrie si elle essayait de le déranger de quelque manière que ce soit ».

Après qu'April ait tenté de rompre les liens avec le rappeur, elle a affirmé que Diddy « était devenu en colère, menaçant et énergique » dans ses interactions avec elle. Elle a également déclaré qu'il « n'était pas doué pour accepter le rejet ».

En plus de multiples poursuites l'accusant d'inconduite sexuelle, Diddy fait également actuellement l'objet d'une enquête fédérale en cours pour trafic sexuel.