Girls Aloud « ne connaissait rien de l’industrie » à ses débuts : « Nous étions nous-mêmes… »

Girls Aloud « ne savait rien » de l’industrie musicale » à leurs débuts.

Le groupe de filles – composé de Cheryl, Nadine Coyle, Nicola Roberts et Kimberley Walsh – a été formé dans le cadre de l'émission de téléréalité ITV1 « Popstars : The Rivals » en 2002 et a connu un énorme succès avec cinq albums studio, mais a affirmé que leur manque d'expérience au départ signifiait qu'ils pouvaient être plus « authentiques » pour les fans.

Nadine a déclaré au Guardian's Saturday Magazine : « Nous n'avions pas de manager. Un jour, nous étions un nouveau groupe et nous étions numéro 1 la semaine suivante. C'était comme si le cheval avait franchi la porte avant que nous sachions vraiment…

« Nous ne connaissions rien les uns des autres ni de l'industrie. Nous ne disions pas : 'Oui monsieur, non monsieur, trois sacs pleins monsieur.'

« Nous étions davantage nous-mêmes, et cela signifiait que nous pouvions être authentiques. Nous ne nous conformions pas à l'image de princesse pop à laquelle tout le monde pensait que nous nous conformerions. »

Les hitmakers de « Sound of the Underground » approchent tout juste de la fin de la tournée « The Girls Aloud Show » – qui est leur première en quatuor après la mort de Sarah Harding d'un cancer du sein en 2021 à l'âge de 39 ans seulement – et viennent d'annoncer un concert gratuit. le concert aura lieu à l'O2 Shepherd's Bush Empire à Londres le 2 juillet.

Mais Nadine a insisté sur le fait qu'elle « ne se soucie pas » de savoir si les attitudes envers les femmes dans l'industrie musicale ont changé depuis leur apogée, car elles vont simplement « faire ce qu'elles veulent » de toute façon.

Elle a déclaré : « Je m'en fiche s'ils l'ont fait ou non. Nous allons faire ce que nous voulons, et ils peuvent l'aimer ou non. C'est à eux de décider. Les gens auront toujours un problème, ce n'est tout simplement pas notre problème »