.:.Chronique.:.

Pochette

Explosions In The Sky

Those who tell the truth shall die, those who tell the thruth shall live forever

[The Temporary Residence Ltd.::2001]

|01 greet death|02 yasmin the light|03 the moon is down|04 have you passed through this night?|05 a poor man's memory|06 with tired eyes, tired minds, tired souls, we slept|

Il est des artistes qui forcent le respect. EITS sont de ceux que l’on admire. 4 texans qui font de la musique (post rock en l’occurence) pour le plaisir pur. Le leur, le notre. Avec ce deuxième jet c’est un peu comme une deuxième aventure. Car chacun de leurs disques sonne comme une épopée. Celle-ci est en deux parties comme les deux faces d’un vinyle. Tout d’abord ‘‘those who tell the truth shall die’’ avec les trois premiers titres. Comme une célébration ou une fascination pour la mort. Mais rien de vraiment sombre. Un processus pas exactement rectiligne. Tout est tordu, disloqué par les guitares et la basse (malheureusement pas toujours présente car il arrive a Michael James de martyriser une guitare). Une trajectoire dont on peut sortir comme le dit le titre du quatrième morceau qui entame la seconde phase : ‘‘have you passed through this night ?’’. Dans certains récits on lit que les personnages qui passeront la nuit survivront. C’est un peu la même chose ici. Ils ont combattu et ont vaincu. Puis vient le temps des souvenirs et du repos. Le disque entier est un film de guerre, ou une bande son qui se suffirait à elle-même sans les images.

On alterne entre violence instrumentale extrême, comme savent si bien le faire Mogwai ou Mono, et moments de calme absolu comme des passages de réflexion. La batterie de Chris Hrasky sonne souvent comme des tambours de guerre donnant pour chaque chanson une définition du mot epic. On entre dans ce disque au bout de quelques secondes pour un décollage tout en puissance et on ne retouche le sol que près de 50 minutes plus tard, transformés !

note : 8.5

par jean marc, chronique publiée le 25-05-2004

p.s. : On sort rarement indemne d’un concert d’Explosions in the sky … ‘‘Fireworks’’ comme certains disent. Vous savez ce qu'il vous reste à faire...

A voir également :

http://www.temporaryresidence.com

.:.L'avis des autres rédacteurs.:.

johan : avis du rédacteur
dorian : avis du rédacteur

?>