.:.Chronique.:.

Pochette

Elastica

The Menace

[Deceptive::2000]

|01 Mad dog god dam|02 Generator|03 How we wrote elastica man|04 Image change|05 Your arse, my place|06 Human|07 Nothing stays the same|08 Miami nice|09 Love like ours|10 K.B.|11 My sex|12 The way I like it|13 Da da da|

The Menace est le deuxième et a priori dernier album d’Elastica. Et avec ces deux disques, et à peu près aussi peu de concerts en France, le groupe a réussi à se faire une place de choix dans le cœur des amateurs de brit-pop. Et pourtant, les chansons distillées par le groupe sont loin des standards offerts par les autres groupes de cette sphère.

Si le premier opus était fondamentalement rock, celui-ci est beaucoup plus difficile à définir. Le mélange des genres qui nous est proposé est assez confus à la première écoute. On repère très rapidement une tendance électro, voire techno sur certains morceaux (« Miami Nice », ou « KB » par exemple). Sur d’autres morceaux, cet aspect se traduit plutôt par un bidouillage de samples comme sur « Mad dog, god dam ». On retrouve également des morceaux de pur rock survitaminé comme sur le premier album (« Generator » par exemple). Mais cette fois-ci le groupe de Justine Frischman nous offre aussi quelques moments de repos, qu’ils soient inquiétants (« Human »), sensuels à souhait (« My sex »), ou juste plus pop (« Nothing stays the same »). Enfin, on ne peut pas ne pas parler de la surprenante reprise de « Da da da » du groupe allemand Trio qui conclut cet album.

Les cinq ans de préparation, de rebonds et de contorsion qui ont précédé la sortie de cet album expliquent sans doute les disparités de style que l’on y trouve. Mais c’est tant mieux pour nos oreilles, puisqu’à chaque nouvelle écoute, The Menace nous distille de nouvelles perles cachées. Pourquoi faut-il que l’aventure Elastica s’achève ainsi ?

note : 9

par Claire, chronique publiée le 06-01-2004

.:.L'avis des autres rédacteurs.:.

Fabien : avis du rédacteur
Thomas F. : avis du rédacteur
Remi DW : avis du rédacteur

?>