.:.Chronique.:.

Pochette

Darto

Human Giving

[Aagoo Records::2017]

|01 Gdls|02 I Am|03 Omniscient|04 Fell III|05 Truss|06 No Self|07 Human Becoming|08 Character Study|09 Guiding Light|10 Aging|11 Within/Without|12 American Storyteller|

Il fut un temps où il suffisait de dire que l’on venait de Seattle pour que vous ayez le monde à vos pieds. Aujourd’hui, plus personnes, mis à part quelques nostalgiques, n’en a rien à faire. Ce n’est plus un argument de vente. Vous pourrez toujours vous égosiller à dire que vous venez de cette charmante bourgade et vous aurez comme réponse :« oui, et alors ? ». D’ailleurs Darto ne met pas trop cette carte en avant, comme s’ils avaient conscience que cela n’a plus trop d’importance. Cela a au moins le mérite de porter toute notre attention sur la musique qu’ils font et ne plus se concentrer sur des leurres permettant de cacher la misère. Darto est, disons-le, un groupe honnête qui a estimé pouvoir faire de l’Americana sur un mode cinématographique et, par moments, psychotique. C’est tout à leur honneur, ça vaut toujours mieux que de faire de la musique en conserve auto-tuné. Cependant, en termes d’Americana nous avons eu le droit ces dernières années à de véritables chefs d’œuvres qu’il apparaît aujourd'hui difficile de surpasser. Il n’est pas dit que cela soit impossible mais il faudra déployer des trésors d’imagination et de sensibilité. Certains en sont capables et, parfois, nous ne sommes pas loin de décrocher la timbale. Mais voilà, Darto n’a, au moins avec un disque comme Human Giving, pas les épaules pour cela. Nous l’avons déjà dit, Darto est un groupe honnête et pour ce faire ils font des disques qui le sont tout autant. Human Giving ne peut décemment pas prétendre à autre chose. Il s’écoute avec sympathie mais il n’a pas en lui la force des grands disques. Des esprits plus sévères diront que ce disque est écoutable et qu’il n’est pas vraiment transcendant. C’est souvent le sentiment que l’on peut avoir avec ces albums qui ne sont ni mauvais ni réellement bons. On les écoute sagement et on se demande si on s’en souviendra d’ici quelques semaines. L’avantage c’est que si d’aventure il retombe entre nos mains on le réécoutera sans se dire que l’on a passé un mauvais moment. Mais est-ce vraiment utile ?

note : 6

par Fabien, chronique publiée le 01-02-2018

A voir également :

https://darto.bandcamp.com/

?>