.:.Chronique.:.

Pochette

Splitter Orchester / Felix Kubin

Shine On You Crazy Diagram

[Gagarin Records::2017]

|01 Diagram 1|02 Diagram 2|03 Diagram 3 (digital bonus track|04 Lückenschere|05 Lichsplitter|

Les split-albums c'est toujours l'occasion d'expérimenter des choses qu'on n'a pas l'habitude de faire ou de répondre à une sorte de défi que les deux parties se sont fixées à l'avance. Ici ce disque réunit Splitter Orchester, formation berlinoise formée en 2010 par Clare Cooper, Clayton Thomas et Gregor Hotz et qui officie dans le monde merveilleux de la musique contemporaine et improvisée, et Felix Kubin artiste de musique électronique allemand qui, lui, a un spectre un peu plus large quant aux musiques et genres qu'il aborde. Quoi qu'il en soit c'est le festival Labor Sonor qui a servi de déclencheur à cet album. Ici c'est le principe de la « musique traduite » qui est appliqué. La première partie de l'album repose sur une performance improvisée du Splitter Orchester qui tient sur deux pièces. De ces deux matériaux Felix Kubin s'en servira pour en donner sa propre version et ce dans une logique plus électronique. Ainsi, le corps musical plus organique de Splitter Orchester, même s'il n'est pas fermé à d'autres sources sonores, se voit complètement transformé électroniquement par Kubin. Que ce soit l'un ou l'autre, il s'agit ici d'avoir une approche expérimentale totale. En soit, c'est bien la liberté qui prime, Splitter Orchester faisant jouer son expérience en matière de musique improvisée qui va clairement de la musique contemporaine à la noise, et Felix Kubin apparaissant comme un sculpteur de matériaux minutieux, somme toute assez fidèle à l'original au point qu'on puisse le reconnaître mais, d'un autre côté, suffisamment transgressif pour pouvoir emmener les performances du Splitter Orchester au-delà de ce qu'ils ont pu donner en premier lieu. Disque protéiforme, Shine On You Crazy Diagram est aventureux et sensible, jouant sur les nuances et avançant prudemment en prenant bien soin d'occuper tout l'espace. Sachant aller vers l'abrasif et les montées en puissance, Shine On You Crazy Diagram n'est pas un disque de confort. Mais, d'un autre côté, on voit mal comment il pourrait bousculer l'ordre établi. Peut-être que ce n'était pas l'objectif après tout.

note : 7

par Fabien, chronique publiée le 28-09-2017

A voir également :

http://www.splitter.berlin/

http://www.felixkubin.com/

?>