.:.Chronique.:.

Pochette

Autechre

(Oversteps)

[Warp::2010]

|01 R ess|02 Ilanders|03 Known(1)|04 Pt2ph8|05 Qplay|06 See On See|07 Treale|08 Os Veix3|09 O=0|10 D-sho Qub|11 St Epreo|12 Redfall|13 krYlon|14 Yuop|

Autechre est désormais passé dans la légende et ce pour toujours. Mythe vivant, le duo est adoubé par ses pairs et ses contemporains, vu comme une bête autant curieuse que fascinante qui déploie sa musique tentaculaire dans les recoins les plus reculés de notre cerveau. Il faut bien dire qu'Autechre n'a jamais cherché la célébrité et que sa musique, loin de tout formatage, s'est toujours abstenue de s'adresser à un public non éduqué (autant dire le plus grand nombre). Alors que Move Of Ten est prévu pour le mois de juillet (mais déjà disponible en téléchargement), (Oversteps), sorti en mars, n'a pas encore fini de délivrer tout ses secrets. Il faut dire qu'un disque d'Autechre ne se digère pas comme cela. Souvent organique mais aux apparances déstructurées et concassées la musique d'Autechre n'a jamais été facile à appréhender. Pourtant, l'influence qu'elle a eu dans le monde entier est indéniable et ne saurait être refusée par tout ceux qui se réclament de l'IDM. Avec (Oversteps) nous avons toujours cette sensation de musique de laboratoire, continuellement en construction mais réellement belle et poétique. C'est une alchimie difficile à comprendre et à expliquer. Il existe chez Autechre cette magie abstraite et expérimentale qui semble se régénérer à chaque album.

Autechre ou l'aventure des formes. Pour tout dire ce n'est pas autre chose que cela. Si le duo est plus "mélodique" que par le passé, ce sont toujours cette gestuelle sonore particulière qui domine. Une sorte de désarticulation électronique qui a été pensée, réfléchie et qui laisse libre court à toutes les fantaisies à partir du moment qu'elles nous apparaissent comme des accidents, des séquences abruptes et éclatées, comme du verre brisé. C'est une marque de fabrique. Elle est reconnaissable entre mille et encore aujourd'hui on pourrait reconnaitre un disque d'Autechre les yeux fermés. De là à dire qu'ils se répètent et qu'ils n'ont plus rien à proposer, nous n'irons pas jusque là. Autechre, en gardant son identité sonore, est toujours en pleine évolution même quand le groupe semble en dessous de ses capacités. Ainsi, (Oversteps) n'est sans doute pas leur meilleur disque. Il perpétue une volonté d'élaborer une musique complexe, belle, hors du commun des mortels et qui ne pourrait être touchée que par des gens qui ferait d'abord fonctionner leur matière grise plutôt que ce qu'il y a en dessous de la ceinture. Cela peut paraitre élitiste, et ça l'est surement, mais, ainsi, ils parviennent à rester libre et sans réelles contraintes. C'est sans doute pour cela que ce qu'ils font est pour le moins unique. (Oversteps) ou le dépassement de soi et des limites. Dans ce titre on résume toute l'histoire d'Autechre.

note : 7.5

par Fabien, chronique publiée le 26-06-2010

A voir également :

http://www.myspace.com/myslb

?>