.:.Chronique.:.

Pochette

Eldia

Yayaya

[Emergence::2010]

|01 Yayaya|02 If You Come Again|03 Favorite Murderer|04 The Way You Move|05 KO|06 All I Need|07 Kenneth Anger Satanic Blues|08 Stromboli|09 I Wish I Could Be So Free|10 On The Top Of The Cliff|

Un bon disque de pop cela fait toujours du bien. Ca en fait encore plus quand celui-ci est bien au-dessus de la moyenne actuelle. Eldia, quintet parisien, vient de réaliser un album proche de la perfection et on ne peut pas ne pas en parler. Il y en a, comme ça, qui ont le feu sacré et qui nous le serve avec la plus grande des sincérités. Après un premier album autoproduit (And All The People On The Ship Say Land Ho) qui était passé un peu inaperçu, Eldia n'a pa baissé les bras. Favorite Murderer, ep sorti en 2009 sur Emergence, allait donner un élan supplémentaire au groupe. Désormais signé sur un label qui compte en son sein les excellents Adam Kesher (et bien d'autres...), Eldia pouvait se consacrer sereinement à la conception de Yayaya sur lequel on retrouve deux morceaux de Favorite Murderer. Quoiqu'il en soit ce nouvel album est tout à fait rassurant. Rassurant dans le sens qu'Eldia est inattaquable ici et que le groupe démontre qu'il a un énorme potentiel. Mais que se passe t'il au pays de la baguette ? Les frenchies sont en train de devenir aussi bon voire meilleurs que leurs homologues anglo-saxons sur la chose pop. De toute façon, après tant d'années de railleries il fallait bien faire quelque chose.

Avec un côté très Blur (donc très Kinks), Eldia est ici sur un petit nuage. On oublierait presque qu'ils viennent de Paris. D'ailleurs, en écoutant Yayaya pour la première fois, je n'y ai pas cru. Pourtant, il n'y a aucun doute à avoir. Après, on se doute bien que Yayaya ne va rien bouleverser dans le monde de la musique. L'approche du groupe reste assez classique. Cependant, la motivation d'Eldia est de pouvoir jouer et jouer encore. Rien que de leur en donner la possibilité suffit à leur bonheur, ainsi qu'au nôtre. Finalement, on se contente très bien de chacune de ces petites perles à l'intelligence pop hors du commun qui viennent ensoleiller votre journée. On les écoute, on y trouve rien à redire, on est sous le charme. Contrairement à ce que disent quelques aigris les années 2000 ne sont pas si mal que cela et la nouvelle décénnie qui commence est plutôt sur de bons rails. Tant qu'on aura des groupes comme Eldia, cela ne pourra que aller.

note : 9

par Fabien, chronique publiée le 22-02-2010

A voir également :

http://www.myspace.com/eldia

?>