.:.Chronique.:.

Pochette

Electric President

Sleep Well

[Morr Music::2008]

|01 Monsters|02 Bright Mouths|03 We Will Walk Through Walls|04 Graves And The Infinite Arm|05 Adrift In Space, Or Whatever|06 Ether|07 Robophobia|08 Lullaby|09 It's Like A Heartbreaker, Only It Isn't|10 All The Bones|11 It's An Ugly Life|12 When It's Black|

L'une des sucreries de 2006 nous revient avec un disque qui nous lance un appel bien curieux à la sieste crapuleuse. Pourtant, rien dans la musique d'Electric President n'évoque le somnambulisme ou un doux égarement dans le monde des songes. Nous en sommes restés comme il y a deux ans, sur une pop nonchalante qui mélange acoustique et électronique avec un bonheur renouvelé. Au pire, les épanchements de Ben Cooper ou d'Alex Kane sont le signe d'un apaisement et d'un retour aux choses simples. De toute façon, le label Morr Music n'a jamais été le relais d'une musique d'énervés. Chez les Allemands, on a toujours préféré la subtilité plutôt que l'excitation non contrôlée. A l'évidence, cela n'est pas près de changer. Pire, même si Sleep Well est un disque délectable, on semble être dans une sorte de routine, quelque chose de très coutumier qui n'arrive plus beaucoup à nous surprendre. L'orientation prise par Cooper et Kane est tellement attendue qu'elle efface ce qui, dans l'absolu, passerait tout simplement comme des chansons de très bon goût. Pas d'innovation notable, donc, chez Electric President. Le duo choisit la continuité et la sécurité mais tout en gardant un niveau d'écriture et d'exécution plus que respectable.

Qu'on n'en doute pas, Sleep Well est un album tout à fait sincère et jamais prétentieux. Le risque, en effet, aurait été de faire un calque sans âme du premier album et de prendre son auditoire d'un peu trop haut. Electric President, au contraire, reste humble et soigne ses compositions avec une certaine minutie. La réelle question est de savoir si les deux hommes sont à leur maximum. Auquel cas, on pourrait déjà s'en contenter au vu de la qualité globale de l'album mais cela signifierait aussi qu'ils ne sauront pas évoluer et se surpasser. Tant qu'Electric President fera plus que jouer les outsiders, il n'y aura pas trop de soucis. Il ne s'agira pas non plus de les sous-estimer car, même s'ils ne sont pas à l'abri d'une méforme, Cooper et Kane sont, au vu de Sleep Well, capables du meilleur tout en s'écartant de toutes les platitudes. Pour le moment il n'y a pas vraiment de signaux d'alertes, juste quelques interrogations quant à leur avenir. Avec un disque comme Sleep Well, on ne peut qu'être optimiste.

note : 7.5

par Fabien, chronique publiée le 10-09-2008

A voir également :

http://www.morrmusic.com

?>