.:.Chronique.:.

Pochette

ESG

Come Away With ESG

[Soul Jazz Records::1983 - rééd. 2007]

|01 Come Away|02 Dance|03 Parking Lost Blues|04 You Make No Sense|05 Christelle|06 About You It's Alright|07 Moody (Spaced Out)|08 Tiny Sticks |09 The Beat|10 My Love You|

2006 aura été le grand retour de ESG, trio féminin new-yorkais mené par les soeurs Scroggings avec Keep On Moving. Du moins l'année où elles auront été les plus sollicitées. Le groupe s'était reformé en 2002, avec à la clef un Step Off qui laissait entendre qu'après un long silence, ESG n'avait rien perdu de ses qualités. On n'ignore plus aujourd'hui l'influence qu'a eu ESG dans les années 80 en créant un lien entre le post-punk et le hip-hop. On a même qualifié la musique d'ESG de “punk-funk”, histoire d'imager au mieux le parallèle entre un attrait pour le punk et l'influence black music. Come Away With ESG pourrait paraître un peu vieillot, daté et finalement quasi à la traine par rapport à ce qui se fait de nos jours. Pour autant, il faut bien comprendre que Come Away With ESG a profondément marqué toute une génération de musiciens et que quantité de groupes actuels doivent énormément à ce trio qu'on n'ose même plus égratigner. C'est un juste retour des choses. Come Away With ESG. est, effectivement, un petit bijou d'ingéniosité. Il ne paye pas de mine ce disque, les soeurs Scroggings n'étant pas des virtuoses, mais elles déploient une sincérité confondante et une foule d'idées qu'elles seules ont su mettre en application. Depuis, elles ont été pillées par un nombre incalculable d'artistes les mettant au rang de maître à penser de bon nombre d'entre eux. Maigre récompense en soi.

Cette réédition sonne alors comme une mise au point essentielle. De celles qui rendent justice aux réelles innovatrices que furent ESG. Ces pierres précieuses (ESG signifiant emerald, sapphire and gold) reviennent sur le devant de la scène et comptent bien reprendre la place qu'elles n'auraient jamais dû perdre. Si on peut saluer bien bas ce retour en grâce il est tout aussi intelligent de se rendre compte que les 80's ne furent pas ce désert culturel avec lequel on nous a bassiné depuis trop longtemps. Le revival post-punk, et en premier lieu celui de l'elctro-clash, est ce témoin particulier d'une autre idée de cette décennie. Simon Reynolds (auteur de Rip It Up And Start AgainAllia - 2007) ira même jusqu'à comparer le post-punk à une révolution musicale aussi importante que celle de la deuxième moitié des années 60. ESG en a été l'un de ses acteurs les plus marquants. Ceci dit, nous sommes encore loin d'avoir tout exploré dans le foisonnement artistique 80's. ESG ne serait qu'une goutte d'eau dans l'océan.

note : 8

par Fabien, chronique publiée le 21-09-2007

A voir également :

http://www.souljazzrecords.co.uk

?>