.:.Chronique.:.

Pochette

Electronicat

Chez Toi

[Disko B::2007]

|01 Du Vent|02 Chez Toi|03 Seveneves|04 Je pleure, J'ai Peur|05 Nu Day|06 Pancake Lady|07 The Delphins|08 Angers|09 Lost Gigabyte|10 In Limbo|11 She's A Queen|

Fred Bigot n'est peut-être pas le plus connu de nos représentants de la musique électronique mais il est l'un de ceux qui s'est montré le plus habile à pouvoir décortiquer la musique populaire et l'associer à un habillage plus noisy. Son dernier album vient nous rappeler qu'il excelle dans ce genre de registre. Fred Bigot a toujours aimé expérimenter mais dans une optique plus démocratique. Il s'adresse à un public vraiment plus élargi que ce que la musique expérimentale peut supposer. Notre homme n'est pas qu'un simple bidouilleur de sons, il explore de manière ludique le rock tendance plutôt 60's et psyché en lui donnant une modernité électronique très loin des formatages habituels. A vrai dire on était habitué à ce genre de chose avec lui et pas seulement depuis son virage entrepris depuis qu'il sort ses disques sur Disko B. Pour tout dire Fred Bigot ne sait pas ce que c'est que le formatage. A chacune de ses productions il s'évertue à aller le plus loin possible dans ses expérimentations qui mèlent musique vintage et électronique d'avant-garde. Il n'est pas le seul à être sur ce créneau mais depuis Suicide on a rarement fait mieux.

Chez Toi n'est pas un album étonnant en soi mais il impose Electronicat comme une sorte d'esthète électro-rock qui, dans son délirium fuzzy, arrive à garder suffisament de lucidité pour ne pas s'éloigner dans des divagations ronflantes. Et pour ne pas laisser l'auditeur se reposer sur ses lauriers il reste enclin à utiliser une production imparfaite, un peu sale mais maîtrisée qui rappelle justement ce que devrait être la musique : un espace de liberté en dehors de tout cloisonnement et de recettes toutes faites. Chez Toi, finalement, c'est un peu cela. On peut s'y promener avec aisance comme si Fred Bigot vous ouvrait sa porte et que vous vous y sentiez comme à la maison. On pourra ainsi trouver dans le disque d'Electronicat des formes sonores amicales et connues mais qui, retraitées, remodelées et ré-arrangées, sonnent beaucoup plus modernes que n'importe quel disque d'électro pure. Un tour de force.

note : 7.5

par Fabien, chronique publiée le 28-07-2007

A voir également :

http://www.electronicat.com

http://www.diskob.com

?>