.:.Chronique.:.

Pochette

Electric President

s/t

[Morr Music/La Baleine::2006]

|01 Good Morning, Hypocrate|02 Insomnia|03 Ten Thousand Lines|04 Grand Machine N°12|05 Hum|06 Snow On Dead Neighborhoods|07 Some Crap About The Future|08 Metal Fingers|09 We Were Never Built To Last|10 Farewell|

Il y a des albums qui dès le départ ne laissent planer aucun doute. Certes, ce disque d'Electric President est très marqué par l'imagerie sonore de Morr Music et en cela il ne diffère pas beaucoup de ce que le label allemand a pu sortir depuis ses débuts, mais qu'est-ce qu'il peut être bon. Du moins ce premier disque du duo formé par Ben Cooper et Alex Kane est certainement l'une des meilleures réalisations du label depuis quelques temps. Et ce n'est pas peu dire car les dernières sorties de la structure allemande étaient loin d'emporter une totale adhésion même si la qualité était au rendez-vous. Electric President remet donc les pendules à l'heure. Et quand bien même on aurait l'impression que Morr Music tourne en rond avec ce genre d'artistes, le label aura au moins eu à coeur de sortir des disques solides. Solide, l'album d'Electric President l'est. Sans surprise, Electric President évolue dans l'électro-pop mais en laissant une large part aux instruments plus traditionnels. Ce qui va le plus marquer ici, c'est la qualité presque naïve des morceaux du duo. La jeunesse (23 et 21 ans) des deux protagonistes expliquerait-elle cela ? Ce n'est pas certain car les deux jeunes gens s'inscrivent dans des formats pop que l'on a maintes fois rencontrés et qui se caractérisent par leur fraîcheur, leur simplicité et une décontraction salutaire.

Dans la droite lignée d'un Death Cab For Cutie ou d'un The Postal Service, Electric President est à l'image d'un renouveau d'une pop à la britannique qui se libère de plus en plus de ses poncifs ronflants. Bien qu' Electric President suive des modèles, le duo agit en totale liberté d'action. C'est sans doute ce qui donne cette impression d'apparente facilité comme si tout coulait de source. L'homogénéité du disque y est aussi pour beaucoup. Dans toute sa durée il n'y a pas un moment où l'on décroche, où on pourrait remarquer une faute, un faux pas. Il n'y a pas trop de questions à se poser. Ce disque, sans être non plus vraiment exceptionnel, est la clarté même et répond parfaitement aux désideratas de la mélodie électro-pop. Difficile de croire alors qu'Electric President ait pu sortir son disque ailleurs que sur Morr Music.

note : 7.5

par Fabien, chronique publiée le 25-02-2006

A voir également :

http://www.morrmusic.com

?>