.:.Chronique.:.

Pochette

Esmerine

Aurora

[Madrona / Southern::2005]

A peine démarré, on ne peut pas se tromper. On pense GY!BE, à ses cordes, son ambiance, ses crissements et cette musique qui déchire toujours un petit quelque chose en nous à chaque écoute. Esmerine est justement un duo formé par Beckie Foon et Bruce Cawdron qui ont déjà participé à différents projets de chez Constellation. Aurora est leur deuxième disque sur leur propre label Madrona Records. Un peu organisé comme un disque de Explosions in the sky, cet album au design couleur ambre très réussi est une histoire à suivre de bout en bout en six longs morceaux. Bien sûr ils se sont fait aider par quelques musiciens de la scène montréalaise pour certains arrangements ou percussions un peu baroques, mais les contributions extérieures sont assez minimes. Leur approche musicale est relativement simple. Les mélodies sont formées au violoncelle et parfois un peu de piano. Là-dessus on greffe de temps en temps du glockenspiel, des cloches et autres instruments étranges. Puis on rythme tout ça avec une batterie pas trop en avant, qui aide simplement le violoncelle à paraître plus vivace. Le tout est évidemment enregistré au mythique Hotel 2 Tango par lequel tous les groupes importants de Montréal sont passés un jour ou l’autre. Avec cette sortie proche de celle du dernier HangedUp - Clatter for control, on a le choix entre deux disques voisins avec dans le cas d’Esmerine une préférence pour un son un peu plus lourd et lent.

note : 8.5

par jean marc, chronique publiée le 10-06-2005

A voir également :

http://www.esmerine.com/

http://madronarecords.com/

?>