.:.Chronique.:.

Pochette

Throbbing Gristle

The Taste Of TG (A Beginner's Guide To The Music Of Throbbing Gristle)

[Industrial Records/Mute::2004]

|01 Industrial Introduction|02 Distant Dreams - Part Two|03 Persuasion USA|04 Something Came Over Me|05 Dead On Arrival|06 Hot On The Heels Of Love|07 We Hate You (Little Girls)|08 United|09 Cabaret Voltaire (live at Industrial Training College Wakefield 1st July 1978)|10 Exotic Functions|11 Zyklon B Zombie|12 Walkabout|13 Hamburger Lady|14 His Arm Was Her Leg (live at the Factory Manchester 18th May 1979 - Edit)|

En son temps Throbbing Gristle avait suscité beaucoup d’incompréhension. Aujourd’hui on les cite avec une certaine déférence, béatifié et mis au panthéon des icônes rock. L’image que Throbbing Gristle a véhiculé de son vivant ne choquerait-elle plus ? Se serait-elle banalisée ? En tout cas le groupe a acquis une respectabilité de notable. Pourtant que ce soit Genesis P.Orridge (il faut rajouter Breyer à son nom paraît-il), Cosey Fanni Tutti, Peter « Sleazy » Christopherson ou Chris Carter aucun d’entre eux n’a abandonné une certaine approche extrême, sombre et expérimentale qui a toujours suscitée curiosité et interrogations. Que ce soit au sein de Throbbing Gristle ou dans d’autres projets (Psychic TV, Coil, Chris & Cosey, Thee Majesty) chacun des quatre compères s’évertuera à ne jamais rien faire comme les autres marquant ainsi de leurs empreintes un monde musical qui peine à se trouver de nouveaux héros depuis la déconfiture du punk. En tout cas Throbbing Gristle aura été ce groupe qui aura théorisé la musique industrielle et qui lui aura donné quelques-uns de ses plus beaux moments. Sa courte carrière n’en aura pas été moins intense. Une poignée d’albums mais de nombreux lives qui étaient autant de performances qui pouvaient se prendre comme le pire des outrages ou comme la plus riche des expériences. C’est selon.

Quoi qu’il en soit les britanniques auront marqué durablement les esprits et ce jusqu’à aujourd’hui. La compilation qui nous occupe ici n’a que peu d’intérêt pour ceux qui connaissent les chantres de l’indus. Il n’y a aucun inédit et ce disque porte finalement bien son nom : un guide pour débuter sur la musique de Throbbing Gristle. « The Taste Of TG » s’adresse donc plus à une jeune génération pour qui Throbbing Gristle ne dira très certainement rien ou pour tout ceux qui voudraient combler une lacune. Rien de neuf donc sous le soleil mais cet album reste malgré tout une approche honnête de l’univers du groupe. On y retrouve quelques classiques comme « Zyklon B Zombie » ou « Hamburger Lady » (qui a peut-être inspiré la bande son d’Irréversible – le contraire serait étonnant - ) mais le tout semble pour le moins inégal avec pour risque de pouvoir se perdre dans cet amas sonore glauque et froid. Même si on a rien de nouveau à se mettre sous la dent ce disque marque le retour de Throbbing Gristle sur le devant de la scène. Un come back, un de plus.

note : 7

par Fabien, chronique publiée le 06-02-2005

A voir également :

http://www.throbbing-gristle.com

http://www.mute.com

?>