.:.Chronique.:.

Pochette

Eels

Shootenanny !

[Dreamworks::2003]

"Everybody knows there are rock hard time" C'est le sous-titre de ce nouvel album de Eels qui plus que jamais semble être le projet d'un seul homme. Bon, ce n'est pas réellement une nouveauté puisqu'il avait déjà pris les commandes sur "ElectroShock Blues".

D'ailleurs ici nous sommes quasiment en présence de blues ("Lone Wolf", "Saturday Morning", "All In A Day's Work"). De ce blues urbain et détraqué. Mâtiné de folk ("Somebody Loves You", "The Good Old Days"). Si sur "SoulJacker", John Parish (le génial producteur et chien fou) avait tiré l'ambiance vers le rock, on pouvait déjà entrevoir les accents bluesy et les envies de folk ("Woman Driving, Man Sleeping" qui n'aurait pas dépareillé sur "Shootenanny !").

En tous cas cet album est considérablement assagi en comparaison du précédent effort. Pourtant il ravira les fans, car quoi qu'il arrive, il n'en porte pas moins la marque de E. Certaines chansons s'avérant être parmi les plus touchantes qu'il ait écrites ("Agony"). Et du coup, c'est peut-être également l'album le plus facile d'accès, le plus "grand public", même s'il ne paraît pas comporté de single implacable.

Certains diront que c'est l'album de la maturité, mais ça fait quand même un peu "vieux con" non ?

note : 8

par Spada, chronique publiée le 25-09-2003

.:.L'avis des autres rédacteurs.:.

Thomas F. : avis du rédacteur
Zulyen : avis du rédacteur
dorian : avis du rédacteur

?>