.:.Chronique.:.

Pochette

Earthling

Humandust

[Discograph::2004]

C’est en 1994, quand la scène de Bristol commence à intéresser tout le monde que Earthling sort son premier album intitulé « Radar ». Tim & Mau sortent donc un album de hip hop, inspiré des spoken words de William Burougghs. « Radar » est un ovni dans le paysage musical, qui se fait remarquer par son originalité. 10 ans plus tard, rien n’est sorti. EMI leur demande de sortir un album. Tim & Mau savent que Ray Manzarek (The Doors) habite non loin de chez eux. Ils décident d’aller le solliciter pour enregistrer des claviers sur un ou deux titres. Ce que le mythique Manzarek fait à l’aide de son Hammond. L’album composé et enregistré, les 2 amis le proposent donc à EMI, qui bien sur ne l’accepte pas. Trop barré, trop expérimental pour passer dans les radios évidentes. Il aura donc fallu qu’un fan tombe sur les morceaux pour se rendre compte qu’il fallait évidemment sortir ce disque 10 après les débuts de Earthling.

Musicalement, c’est de plus en plus sombre, c’est du hip hop, du trip hop. C’est ce que vous voudrez mais c’est bien. On a l’impression d’être dans un film de gangsters, de science fiction, de ce que vous imaginerez aussi. En tout cas, les ambiances sont lourdes, exquises, et le chant inquiétant et suffocant. Ce n’est pas vraiment possible d définir cette musique tant elle ne ressemble pas à ce que vous connaissez déjà. Laissez vous entraîner par ce groove destructeur et malsain.

note : 7

par dorian, chronique publiée le 29-09-2004

?>